Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /  Souterweb Utile    Humour spéléo   Blagues  Lectures obscures    BD spéléo    Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo   Matériel

Logo de SOUTERWEB Blagues cavernicoles

Blagues p 1         Blagues p 2
      Blagues p 3  

 

6

C'est deux chauves-souris vampires qui sont pendues au plafond d'une grotte. Une des deux a super faim, la maxi fringale. Elle dit à l'autre :

- Hé ! Tu viens déjeuner
- Je ne pense pas que tu trouveras du sang à cette heure de la journée.
- Oh t'es chiante ! Moi j'ai faim. Tu viens ou tu ne viens pas ?
- Ne sois pas stupide, tu vas perdre ton temps et c'est tout. Non, je ne viendrai pas avec toi.

Du coup la chauve-souris affamée prend son envol toute seule. Quelques minutes plus tard, elle est de retour avec du sang qui lui coule de la bouche.

- Où as-tu réussi à trouver du sang à cette heure de la journée, demande celle qui était restée.
- Oh, facile : tu vois la stalagmite là-bas ?
- Oui, bien sûr que je la vois.
- Eh bien, moi, tout à l'heure, je ne l'ai pas vue...

Warf warf !!

7

Un couple de touristes est en instance de départ pour un voyage aux USA. La femme dit à son mari :

- Tu crois qu'à la douane, ils vont laisser passer la chauve-souris et le putois que l'on va offrir à nos amis ?

- Pas de problème ! Pour la chauve-souris, je la plaque sur mon Tee-shirt. Les amerloques, ils y verront que du feu, ils croiront que c'est un tee-shirt de spéléo.

- Bon, mais pour le putois ?

- Eh bien, on va le mettre dans ta culotte !

- Dans ma culotte ! Mais l'odeur ?

- Tant pis pour l'odeur. S'il meurt, il meurt !

Warf warf !!

8

Un plongeur spéléo réputé très compétent et expérimenté, se lance dans l'exploration d'un siphon extrêmement profond. Après avoir vérifié tout son matériel, il attaque et descend rapidement à - 20 et là, étrangement, il se voit rejoint par un autre spéléo qui sans aucun matériel particulier descend en apnée à côté de lui. Un peu vexé par ce manque de respect, il palme un grand coup et plonge dans les entrailles de la terre.

Arrivé vers - 65, quelle n'est pas sa surprise en apercevant à ses côtés le même spéléo avec ses bottes et sa texair qui continue lui aussi ! C'en est trop : il ouvre le robinet de mélange gazeux spécial "grandes profondeurs" et pique à la verticale jusqu'à - 110...

Épuisé il s'accorde une pause, son ordinateur est en pleine panique et ses bouteilles arrivent dangereusement près du niveau minimum au-delà duquel le retour sera aléatoire. Mais aussi incroyable que ça paraisse, revoilà le spéléo de tout à l'heure, toujours en apnée, qui arrive lui aussi.

N'y tenant plus le plongeur sort son ardoise topo étanche et écrit :

"MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS LA ??" puis il la tend à l'autre. Celui-ci la lui arrache des mains et ajoute au dessous :

"JE ME NOIE CONNARD !!!"

Warf warf et merci à JP. CASSOU !!

9

Devinette :

Quelle différence y a-t-il entre un ressaut de 3 mètres et un puits de 120 ? (mis à part 117 mètres, évidemment...)

Réponse :
Prenez un spéléo étourdi, placez-le devant un ressaut de 3 mètres et vous obtiendrez :

- ZIP...
- BOUM !
- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!

...alors que devant un puits de 120 mètres vous obtiendrez :

- ZIP...
- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!
- BOUM !

Warf warf !!

10

Un spéléo part faire un trou assez mal équipé. Il laisse une corde à l'extérieur et s'enfonce dans la cavité.
Arrivé devant une désescalade difficile il hésite à retourner chercher sa corde, mais comme c'est assez loin de l'entrée il renonce et tente le passage en libre. Hélas la calcite est glissante, il perd l'équilibre et tombe lourdement au bas d'un puits de 25 mètres. Il est sérieusement amoché et s'est cassé bras et jambes.

Après une longue et douloureuse attente il entend un bruit : c'est un autre spéléo qui, passant par là pour faire de la prospection, a aperçu la cavité et s'y est introduit en reconnaissance. Notre blessé le hèle et lui demande de l'aide. L'autre est bien embêté : il n'a pas d'agrés car il ne comptait pas s'en servir. Mais il y a encore la corde qui est restée dehors, alors il va la chercher, l'accroche à une concrétion et la lance dans le puits. L'autre ne sait comment monter : il ne peut s'accrocher ni avec les mains ni avec les pieds. Il ne lui reste qu'une solution : se cramponner à la corde avec les dents pendant que l'autre tire vers le haut. Commence alors la remontée lente et périlleuse : celui du haut tire de toutes ses forces et l'autre serre les mâchoires tant et plus. Et ça monte effectivement !

Arrivé à 2 mètres du haut, compatissant, le sauveteur prend des nouvelles de son blessé :

- Ça va, tu tiens bon ? et l'autre lui répond :

- Oui et toiaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh...

  BOUM !

Warf warf !!

11

Un spéléo visite une grotte.
Il découvre une lampe, il la secoue et un génie sort de la lampe.

Celui-ci dit :
- Merci de m'avoir libéré, pour te remercier, je veux réaliser un de tes rêves.
Le gars répond :
- J'aimerais que tu construises un pont pour aller facilement à l'évent des Aouglanets.
Le génie s'écrie offusqué :
- Mais t'es fou : il y a toute la vallée à traverser sur plusieurs kilomètres. C'est pire que le viaduc de Millau, t'imagines tout le béton qu'il faudrait ! Demande-moi autre chose.
Après quelques secondes d'hésitation, le spéléo répond :
- J'aimerais que les supporters de foot deviennent les gars les plus sympas de France.

Alors, le génie résigné déclare :
- Tu le veux à 2 ou à 4 voies ton viaduc ?

Warf warf !!

12

Ce sont les gars d'un club spéléo héraultais qui s'installent dans leur nouveau local et réfléchissent à l'enseigne qu'il leur faudrait suspendre sur la façade pour se faire un peu de pub.

Hélas, il y a déjà le SCAL (Spéléo Club Alpin Languedocien) qui a mis une pancarte "Ici le meilleur club de France" et au bout de la rue le GERSAM (Groupe d'Études et de Recherches Spéléologiques et Archéologiques Montpelliérain) qui a marqué "Ici le meilleur club du Monde", enfin en face il y a le SCM (Spéléo Club de Montpellier) qui a marqué "Ici le meilleur club de l'Univers".

Alors les gars du CLPA (Club Loisirs et Plein Air) inscrivent sur leur enseigne "Ici le meilleur club de la rue"...

Warf warf !!

13

Trois moines Tibétains se sont retirés pour méditer dans une grotte.
Au bout de deux ans, un cheval sauvage entre dans la grotte et en ressort aussitôt.

Deux ans plus tard, le premier dit :
- Quel beau cheval blanc !!!

Quatre ans plus tard le second réplique :
- D'abord il était pas blanc, il était gris.

Six ans plus tard, le troisième dit :
- Puisque vous n'arrêtez pas de vous engueuler, je me casse.

Warf warf !!

14

Le vieux spéléo et l'informatique.

Un vieux spéléo ardéchois et ancien militant autonomiste occitan, vit depuis plus de 80 ans sur son Causse. Il aimerait bien finir de désobstruer le trou qu'il a commencé étant jeune et qui promettait bien, hélas il est tout seul, vieux et faible. Comme il a participé dans son village à un atelier d'initiation à l'informatique pour le troisième âge, il envoie un mail à son fils qui étudie à Paris pour lui faire part de son problème.

« Cher Doumé,

Je suis très triste car je ne peux pas continuer à creuser le boulidou au fond du jardin. Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m'aider et qu'on finirait par l'ouvrir.
Ton père qui t'aime. »

Le lendemain, le vieil homme reçoit cette réponse :

« Cher papa,

S'il te plaît, surtout ne creuse pas dans le boulidou du jardin ! J'y ai caché ce que tu sais.
Moi aussi je t'aime.
Ton fils Doumé »

À 4 heures du matin arrivent chez le vieil anar :

- le Pôle Antiterroriste,
- le GIGN,
- la DCRI,
- la DGSE,
- le GIPN,
- la CIA,
- la NSA.

Ils s'enfoncent dans le boulidou, creusent comme des fous, déplacent des mètres cubes de terre et avancent sur des dizaines de mètres. Le réseau s'ouvre enfin sur une magnifique rivière souterraine, mais ils repartent bredouilles.

Quelques heures plus tard, le vieil homme reçoit un nouveau mail de son fils :

« Cher papa,

Je suis certain que les travaux de désob ont bien avancé et que tu vas pouvoir profiter de la première. Je ne pouvais vraiment pas faire mieux.
Ton fils qui t'aime,
Doumé »

Warf warf !!

15

Un spéléo qui vient d'explorer un gros trou dont il est sorti très tard dans la nuit, se dit que faire maintenant une longue route pour rentrer chez lui ne serait pas raisonnable. Il décide donc de dormir dans sa voiture près de la cavité et de repartir une fois bien reposé.

Mais la clairière où il est garé est traversée par un sentier emprunté par tous les randonneurs du dimanche... Et sur le coup des sept heures, il est réveillé par un "Toc Toc" à la portière de la voiture. Le spéléo, tiré de son sommeil, ouvre les yeux, baisse la vitre et dit :

- Ouais, qu'est-ce qu'il y a ?
- Scuzez-moi, vous auriez l'heure, demande le randonneur.
- Il est 7h15, répond le spéléo après un coup d'œil sur sa montre.

Le randonneur le remercie, et s'en va par le sentier. Le spéléo se rendort, mais pas pour longtemps car à nouveau des coups sur sa vitre le tirent de son sommeil :
- Pardon monsieur, est-ce que vous avez l'heure ?
- 7h30 ! grogne le spéléo.
Le deuxième randonneur remercie et s'en va lui aussi.

Voyant que d'autres randonneurs risquent de venir encore l'empêcher de dormir, le spéléo prend la fiche secours de son casque, la retourne et au verso du papier avec un crayon il écrit :
« Je ne sais pas l'heure qu'il est ! » puis il la colle bien en vue sur sa vitre. Et quelques instants plus tard il s’est déjà rendormi.

Un quart d'heure après, on tape au carreau :
- Monsieur, hé monsieur ?... Il est 7h45 !

Warf warf !!


Blagues page 1
      
  Blagues page 2
      Blagues page 3

Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /  Souterweb Utile    Humour spéléo   Blagues   Lectures obscures    BD spéléo    Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo   Matériel