Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /   Souterweb Utile    Boîte à outils   Humour spéléo  Lectures obscures   BD spéléo   Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo  Matériel
  Journées du patrimoine     Encyclopédie française    Lexique multilingue

PUTAIN J’Y CROIS PAS !!!!

Désolé les gars, mais ça m’a échappé. Je ne sais pas si vous avez entendu ça à la radio vers le 15 août, mais moi j’ai failli en avoir une crise d’apoplexie. Un spéléo a été assassiné dans les Alpes : OUI vous avez bien lu ASSASSINÉ pendant qu’il faisait un trou (son matériel a été saboté intentionnellement : corde sectionnée) ! ! !

Pour une fois, les malheurs des spéléos n’ont pas fait la  Une  des journaux ni même les pages intérieures, juste un entrefilet, il faut dire que l’actualité dramatique de l’été a été pour le moins conséquente : attentats fanatiques, accidents de montagne, frasques diverses et variées mais néanmoins meurtrières de scouts intégristes, guerres africaines, inondations asiatiques et aléas financiers et boursiers divers tous aussi moroses les uns que les autres. Gageons que si l’actualité s’était résumée aux bouchons du 15 Août et à la canicule, nous aurions eu droit au traitement habituel en fanfare sur 5 colonnes à la  Une .

Si vous avez suivi l’affaire, malgré sa discrétion, vous en savez peut-être plus que moi qui ai filé me mettre un peu les neurones au vert au moment où on a entendu parler de cette histoire pour la première fois. Quoi qu’il en soit, les quelques mots laconiques des trois phrases de la brève résument l’histoire on ne peut mieux. Des  fous de montagne  intégristes, sectaires, fanatiques, imbéciles, égoïstes, illuminés, irresponsables et par conséquent dangereux, avaient décidé unilatéralement que la spéléo est un sous sport de montagne. Pour eux, nous déshonorons certainement l’activité  noble  qu’est l’alpinisme en lui empruntant une partie de son matériel et de ses techniques : nous ne méritons donc que la mort la plus affreuse qui soit.

Quelle honte en effet pour une poignée d’escalade de se vautrer dans la fange de cloaques infâmes alors qu’elle a été conçue pour briller et faire miroiter au soleil des parois du Mont Blanc ses belles couleurs fluo. Comment osons-nous enduire de boue ces objets de culte que seule la neige immaculée a le droit de caresser ? Quelle trahison que d’employer les mots de technique alpine (salaud de Marbach !) à propos de nos reptations semi-verticales, nos glissements filaires sans dignité... Leur devise devait être :  La Montagne aux Montagnards, le Causse aux Caussenards ... et la connerie aux connards .

J’espère que de longues années de prison apprendront à ces quelques fous les avantages de l’obscurité et que cet acte innommable n’altérera pas les relations, que l’on croyait courtoises, entre grimpeurs et spéléos qui bien souvent d’ailleurs ne font qu’un.

Rabachol

Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /   Souterweb Utile    Boîte à outils   Humour spéléo  Lectures obscures   BD spéléo   Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo  Matériel
  Journées du patrimoine     Encyclopédie française    Lexique multilingue