Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /   Souterweb Utile    Boîte à outils   Humour spéléo  Lectures obscures   BD spéléo   Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo  Matériel
  Journées du patrimoine     Encyclopédie française    Lexique multilingue

Logo de SOUTERWEB

Le blog du Niphargus déchaîné

PIRE QUE PIRE C’EST QUOI ?


En relisant les éditos passés du Niphargus déchaîné, je pensais que l’histoire contemporaine est un éternel recommencement mais en « toujours plus pire », comme dirait Ségolène inspirée par sa muse.

En 2006 le sport de haut niveau nous éclaboussait de sa pureté de cul de basse-fosse, en 2007 bien que le karst ne brûle pas les lois liberticides fleurissaient comme des valérianes sournoises et 2009 était une année bien merdique. Six ans après, heureusement qu’il nous reste encore la spéléo pour contempler des panoramas minéraux d’une implacable sérénité et nous permettre de vivre des moments de voluptueuse insouciance. Car, qu’est-ce qu’une pierre qui tombe, un amarrage qui se décroche ou une sangle qui casse, à côté de ce qu’on vit en cette année 2015…

Aucun rhinolophe intégriste fanatisé par Dracula ne nous attend avec une kalachnikov pour nous arroser au détour d’une galerie ; aucun fêlé du casque ne se fourre une poignée de pailles à la BA10 dans le c… pour s’éparpiller à notre passage en criant « Martel est grand et Casteret est son prophète ! » ; aucun portique de sécurité bardé de caméras et encadré de plantons patibulaires ne scrute nos sous-combis boueuses d’un air soupçonneux à l’entrée des trous ; aucun dirigeant de la FFS ne fait alimenter son compte en Suisse par les spéléos qui se dopent au 51 avant de descendre dans les puits ; aucun pote vicelard ne nous monte un plan "racket sex tape" après avoir piqué notre Gopro dans le kit ; les Niphargus ne sont même pas au courant que l’état d’urgence reconductible leur interdit de défiler dans les gours pour défendre la pauvre planète en chaleur et aucune draperie tricolore n’a encore été accrochée au plafond des galeries…

À croire que même si sur la croûte terrestre les homo sapiens sont de plus en plus cinglés, la contamination ne réussit pas à passer l’épiderme géologique de notre bon vieux globe.

Ah, Letizia pleine de sagesse : « Pourvu que ça dure… » disais-tu ?

Rabachol

NDLR : ce texte a été hélas écrit à partir d'événements récents réels.


Sommaire     Adresses    Index    Mises à jour    Petites Annonces    Rechercher   /   Souterweb Utile    Boîte à outils   Humour spéléo  Lectures obscures   BD spéléo   Vulgarisation scientifique   Débuter en spéléo  Matériel
  Journées du patrimoine     Encyclopédie française    Lexique multilingue